Halles Mazerat // Mon intervention au conseil municipal de Saint-Etienne // 8 avril 2019

D’abord vous me permettrez de constater que, lors de ce conseil municipal, quand on ne pose pas des questions, vous donnez des réponses et quand on pose des questions, vous nous reprochez de ne pas poser les bonnes. Je me demande si, plus on avance dans ce mandat plus vous allez encore vouloir nous faire dire des choses que l’on ne dit pas … Alors écoutez bien !

Concernant les halles Biltoki, suite au départ du groupe Casino et de son enseigne Leader Price, vous avez récemment annoncé que les halles du cours Victor Hugo allaient renaître, ce que confirme totalement ce dossier que nous voyions aujourd’hui. Nous souhaitons que ce projet mette en valeur ce lieu historique de commerces en proposant des vendeurs de produits frais ainsi que des lieux de restauration et de dégustation qui soient agréables. Tel d’ailleurs que semble le présenter l’opérateur sur son site internet puisque l’offre sera équivalente à celle qu’il a déjà mis en place dans une dizaine de villes en France.

Nous regrettons que cela n’ait pas été fait dès le jour où la décision a été prise d’arrêter le fonctionnement des halles. En effet, à l’époque, nous avions fait la proposition de halles de ce type et c’est une proposition dont je me félicite comme vous vous félicitez souvent de certaines choses !

Pour les écologistes, aujourd’hui le choix doit aussi contribuer à une convergence entre l’action privée et l’intérêt général en s’appuyant notamment sur des circuits courts, des commerçants indépendants, en favorisant des prix réduits pour les clients sans la baisse de qualité. Nous pensons que ce projet encouragera un rapprochement entre les citadins et les ruraux. Ce qui doit se décider, c’est une dynamique humaine et métropolitaine autour de l’agriculture locale, et pas seulement une dynamique commerciale autour de quelques grandes sociétés de distribution. Nous espérons que, grâce aux halles Biltoki, nous allons développer des circuits courts de distribution entre des producteurs locaux et des clients locaux. Ce lieu doit être complémentaire pour nous de l’offre existante, c’est-à-dire qu’il doit compléter l’offre riche et variée du marché Albert Thomas en s’appuyant sur l’agriculture de la métropole et de sa région.

Les deux lieux, Albert Thomas et les Halles Mazerat, doivent se conforter. Cela doit permettre la création d’un pôle de renforcement du centre-ville. C’est tout l’inverse du centre commercial Steel qui concurrencera dangereusement le centre-ville. Cette renaissance des Halles doit d’intégrer dans le cadre fixé par les débats avec les riverains pour l’aménagement du quartier, débats qui ont lieu actuellement autour du cœur historique que vous conduisez.

Un jour ou l’autre, on peut imaginer que la Bourse du Travail retrouve son lustre d’antan, que le quartier s’ouvre à la verdure comme cela a été demandé dans plusieurs réunions, verdure qui est déjà présente vers le cours Jovin Bouchard et les jardins des Beaux-Arts. Une question se pose : votre municipalité avait dit dans ses engagements qu’elle ne maintiendrait pas le parking des Ursules en l’état. Vous l’avez conservé contrairement à vos promesses électorales.

L’arrivée du Steel, le redéploiement annoncé du vieillissant centre commercial Centre-Deux, incertain mais dont le permis de construire vient d’être approuvé ; cette concurrence existante et nouvelle avec le Steel sera très rude. Tous les stéphanois le remarquent : la zone d’implantation du Steel est immense et ils se demandent ce qu’il va rester au centre-ville. Ils ont sans doute raison. Nous risquons de voir des enseignes implantées en ville qui partiront s’installer dans grand ce pôle commercial. On peut à juste titre être inquiet pour l’avenir.

Néanmoins, le projet Biltoki est un bon dossier.

Et puisque vous remontez sans arrêt aux anciens mandats, je vais vous donner quelques précisions concernant votre réponse à M. Friedenberg.

Concernant l’aménagement de la place Fourneyron avec l’implantation du tram, je me rappelle très bien des discussions au sein d’une municipalité dans laquelle vous vous trouviez, celle de M. Thiollière. Cela avait été clairement abordé dans les débats publics : comment peut-on avoir une ligne de tram qui coupe une voie de circulation automobile ? Vous avez fait la ligne de tram pour réduire la circulation en ville et aujourd’hui ce qui est en place c’est ce qui était déjà discuté dans les réunions autour de la prolongation du tram jusqu’à Châteaucreux et vous l’oubliez un peu vite !

Enfin, M. Friedenberg l’a rappelé, lorsque vous avez fait la liste des centres commerciaux, vous avez oublié les galeries Dorian et c’est normal puisqu’elles sont quasi fermées… Espérons donc que Biltoki sauve une partie du centre-ville !

Olivier Longeon conseiller municipal Europe Ecologie Les Verts

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :