Le retour du saumon dans la Loire un enjeu pour le tourisme aussi (2- le retour) // 11 juin 2015

Depuis le temps que j’écris mon blog, c’est la deuxième fois que j’ai autant de réactions … Au sujet du derby OL-ASSE, ce fut une déferlante de soutiens (normal je suis stéphanois) et de messages plus durs pour mon ami Bruno Charles qui consignait (normal, il est lyonnais ;-)). Cette fois, c’est le retour du saumon dans la Loire qui déclenche les passions. Je réponds donc à quelques réactions, mais en constatant, d’abord, que si le saumon suscite autant d’émoi que le foot, nous avons une chance d’arriver à des résultats positifs.

Pour ceux qui pensent que la pratique du blog est un plaisir solitaire … je dois dire que c’est aussi une astreinte bien difficile à conduire parce que l’on préférerait souvent une bonne balade dans la nature, mais que l’on se doit aussi de rendre des comptes pour le mandat pour lequel on est élu, et qu’on a toujours le droit de s’exprimer. Cette pratique n’est jamais solitaire, il y a toujours au moins des références, mais à un moment on exprime ce que l’on pense, c’est sûr ! Et le plaisir est dans les échanges qui s’en suivent.

On me demande de citer l’action des associations suivantes pour le retour du Saumon en France :
ERN-SOS Loire Vivante, voilà qui est fait ;
Conservatoire national du saumon sauvage, c’était déjà fait dans mon précédent article, sous forme de lien, comme ici ;
NASF, voilà qui est fait ;
APS, voilà qui est fait ;
Fédération de pêche de la Haute Loire, voilà qui est fait ;
Fédération de pêche de la Loire, voilà qui est fait ;
LOGRAMI, c’était déjà fait (quand le texte devient rouge sur mon blog, c’est un lien internet ;
WWF ;
et bien d’autres …
Ma malignité m’a fait rajouter quelques références.

Vous voilà donc barder de l’information, mais pas forcément des informations … puisque certains sites internet sont un peu vieillots, ne marchent pas, ou plus simplement ne parlent pas du sujet que je ne doute que l’association ait abordée. Au passage, voilà tout la difficulté et les limites du net. De plus en plus d’informations disponibles mais pas forcément celles que veulent les acteurs et encore moins les vraies parfois. C’est la notion de « liquidité des valeurs » assez bien expliquée récemment par Umberto Eco dans le quotidien régional.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :