Prise en compte du vélo dans la loi Climat // lettre au député de ma circonscription // 30 mars 2021

M. le Député MIS,

Suite aux nombreux amendements déposés en ce sens, la bicyclette, étonnamment oubliée par le gouvernement dans le texte initial, pourrait trouver sa place dans le texte ! Votre vote sera donc crucial !

C’est pourquoi je vous recommande chaleureusement de voter en faveur des amendements ci-dessous.
Voici les sujets qui me tiennent particulièrement à cœur :

Augmenter le fonds vélo pour porter l’investissement public par habitant à 30 €/an.
Le Plan Vélo prévoyait un fonds vélo de 350 millions sur 7 ans. Aujourd’hui, il est indéniable que la hausse considérable de la pratique du vélo invite à revoir à la hausse ces investissements. Les collectivités fournissent d’importants efforts, je pense qu’il est du rôle de l’Etat de les accompagner et de permettre un développement de la pratique sur tout le territoire.

Le plus important est de soutenir les amendements de votre groupe : n°6559, n°6199, n°6306.
Par ailleurs, j’attire votre attention sur l’amendement transpartisan déposé par le Club des députés pro vélo : n°5224.

— Passer de la « prime à la conversion » à une « prime à la mobilité durable« .
La prime à la conversion devrait inciter à se passer d’un vieux véhicule thermique non seulement pour obtenir un véhicule moins polluant, mais aussi pour simplement se passer de voiture lorsque c’est possible. Il s’agit selon moi d’une mesure de bon sens qui est juste socialement.

Le plus important est de soutenir les amendements de votre groupe : n°5360, n°6569, n°4825, n°4826.
Par ailleurs, j’attire votre attention sur l’amendement transpartisan déposé par le Club des députés pro vélo : n°5222, n°5223.

Favoriser l’apaisement des villes.
En ville, le décalage de vitesse avec la voiture est un facteur important d’insécurité. Comme de nombreux villages et villes en France et des pays comme l’Espagne ou les Pays-Bas, je suis favorable à ce qu’on généralise la modération de la vitesse en ville en hiérarchisant la voirie.

Le plus important est de soutenir les amendements suivants : n°3390, n°1883, n°2956.

Prendre en compte le stationnement vélo dans les DPE.
Les difficultés de stationnement constituent un des obstacles majeurs au développement de la pratique utilitaire du vélo. Alors que la loi Climat revoit la grille de performance énergétique, la FUB propose que la création de stationnement vélo puisse être prise en compte dans la performance énergétique. Il serait absurde de créer des habitations performantes sur le plan thermique, mais qui induisent des déplacements carbonés, faute de stationnement vélo.

Le plus important est de soutenir l’amendement de votre groupe : n°2758.

N’hésitez pas à me contacter ou surtout à contacter Olivier SCHNEIDER, le président de la FUB pour plus de détails ou d’informations : president@fub.fr / tél 06 16 09 12 29.
Je vous prie d’agréer, M. le Député, l’expression de mes sentiments respectueux.

Olivier Longeon.
Conseiller Municipal et Métropolitain de St Etienne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :