Modalités de réunion à distance du Conseil Métropolitain // Intervention // 5 octobre 2020

Sur l’application Zoom, ce que nous voulons dire, c’est qu’il y a quelque part une disparité à l’équilibre normal en termes économiques. Quand on met, dans une délibération, que la Métropole utilisera l’application Zoom, ce n’est pas la même chose que de mettre dans la délibération que l’on va utiliser une application pour faire de la visioconférence. On ne met pas, nous, Saint-Étienne Métropole, que le contrat de l’eau sera donné à Véolia par exemple. C’est la même chose que de mettre : c’est Zoom qui va faire notre visioconférence. On peut évoluer, vous l’avez dit, actuellement tout le monde l’utilise, c’est sans doute ce qu’il y a de mieux, mais il peut y avoir demain une application qui soit meilleure, plus pratique, gratuite et on aura marqué Zoom dans la délibération. Il y a quelque chose d’un peu surprenant quand d’ailleurs, on parle de commission d’appel d’offre.

Zoom est décrite comme une application peu sécurisée par un certain nombre de personnes responsables et qui connaissent un peu l’informatique. Ils expliquent que quand on utilise une application, ça va dans les deux sens. C’est à dire qu’il y a des données, celle de la visioconférence et que nous échangeons entre nous, publiques, et nous saluons votre geste, qui seront après publiques sur le site internet. C’est un vrai progrès, les stéphano-métropolitains pourront aller voir ce qu’il c’est dit. Il y a aussi des données que souvent les logiciels propriétaires se permettent de prendre sur nos ordinateurs ou téléphones : localisation, déplacements … On ne se rend pas compte, mais on l’autorise sans arrêt.

C’est d’ailleurs pour cela qu’il y a aussi une question sur la 5G : les données qui descendent mais elles remontent aussi. Zoom et le propriétaire de Zoom s’autorisent à récupérer des données à nous, que nous n’avons pas autorisé. Je le sais, de fait, si ma communication internet est un peu moins bonne, c’est que pendant que je communique sur des applications, il y a d’autres choses qui partent vers le propriétaire de Zoom, choses que je n’aurais peut-être pas voulu signaler et rendre publiques, du moins à Zoom.

N’oublions pas l’espionnage industriel, utilisé tous les jours par ces applications. Le réseau échelon estime qu’il en coûte 24 millions de dollars pour collecter la totalité des données de tous les internautes, dans le monde. Jamais l’espionnage industriel n’a été aussi peu cher et aussi facile. Donner cet espionnage, un jour, et je ne le souhaite absolument pas, à un gouvernement qui soit tyrannique ou dictatorial. Nous aurions fait une erreur. C’est simplement ce que dit le gouvernement d’aujourd’hui, le votre ou le mien ce serait la même chose, car actuellement nous n’avons pas d’autres moyens : attention un jour ou l’autre, il faudra une application qui soit meilleure.

Pour le vote, il me semble que certaines métropoles ont utilisé des votes électroniques. Certaines communes et métropoles ont décidé de louer des grands espaces pour organiser des réunions physiques avec la distanciation physique. On a, aujourd’hui, des grands centres de Congrès qui sont vides, les grands salons de la Foire, vides aussi. Regardez Bordeaux, Strasbourg et vous verrez que des dizaines de grandes Métropoles se réunissent dans des grands espaces, en espaçant tout le monde, pour pouvoir organiser des votes. Nous, ce que l’on dit, c’est qu’il faut faire la même chose. »

Olivier Longeon, conseiller métropolitain Europe Écologie Les Verts de St-Étienne Métropole

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :