Suppression d’espaces verts à St Roch et Jomayère // Mon intervention au conseil municipal // 18 janvier 2018

Intervention au sujet des
– dossier n° 31 :Saint-Roch, 18 boulevard Valbenoîte – Désaffectation, déclassement et cession d’une parcelle au profit de la société SOGIM
– dossier n° 32 : La Jomayère, 34 rue Desaugier – Désaffectation,déclassement et cession d’un tènement immobilier pour permettre la construction d’une maison individuelle

Le dossier n° 31 consiste en la suppression d’un espace vert et d’un espace de jeux pour enfants pour cession à un voisin et transformation en parkings. Ce terrain est situé au 78 boulevard Valbenoîte dans une petite montée entre le boulevard Valbenoîte et la rue Antoine Durafour. Il est au coeur d’une zone urbanisée en continuité de terrains libres et de deux rangées de maisons en façades de la rue Valbenoîte et de la rue Antoine Durafour.

Cet espace a dû être aménagé par les municipalités, soit de François Dubanchet, soit de Michel Thiollière et c’était une bonne idée.

Vous savez qu’en France, on dit qu’il faut un jardin tous les 200 m en moyenne pour faire une ville de qualité.
Ici nous avions l’occasion d’avoir une ville de qualité et nous supprimons un espace pour les enfants pour le revendre pour en faire des parkings !!
Nous pensons qu’il y a d’autres priorités pour notre ville et que cette délibération va à l’encontre du rapport sur le développement durable.

De plus, n’oublions pas qu’avec le réchauffement climatique nos villes sont de plus en plus chaudes l’été et que nous cherchons à créer des zones tampon, des zones de rafraîchissement, des zones de respiration avec de la verdure et que vous faites l’exact contraire.

Nous avons sensiblement le même exemple avec le dossier n° 32 dans le quartier de la Jomayère, 34 rue Desaugier : vous liquidez une parcelle de la Ville pour laisser quelqu’un reconstruire à la place.

Ici c’est un peu moins important car une partie va rejoindre le parc des frères Grail qui est à côté mais on peut se demander quelle est la logique de cette démarche quand on voit qu’au pied de cette rue deux parcelles sont libres pour être transformées en maisons de ville depuis environ 20 ans, qu’elles sont à vendre, qu’elles n’arrivent pas à avancer.

Nous aurions donc très bien pu faire le projet immobilier que vous proposez un peu plus bas et garder cet espace pour agrandir le parc des frères Grail et faire une entrée verte pour ce parc. Entrée qui aurait pratiquement correspondu à l’une des sorties potentielles de la Cité scolaire Honoré d’Urfé. On aurait fait quelque chose d’intelligent.

Olivier Longeon, Conseiller municipal Europe Ecologie Les Verts de St Etienne

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :