Vers le respect du monde animal

Les jardins, parcs, cimetières, stades, places, … de la ville de Saint-Étienne deviendront des refuges pour les oiseaux en interdisant totalement l’usage de pesticides, en installant des points d’eaux, en intégrant des nichoirs dans les nouveaux bâtiments, etc. Dans ce cadre une politique de mise en valeur écologique et de sauvegarde du patrimoine permettra de transformer nos cimetières en parcs du souvenir comme dans toutes les grandes villes.

Nous développerons un plan de protection spécial pour les espèces en danger à Saint-Étienne : installation de nichoirs, lieu d’accueil, …

Une petite équipe municipale sera dédiée au soin des animaux.

Une étude sera commandée et expérimentée avec les riverains pour changer la manière de la ville de gérer les pigeons afin de réduire leur population par la stérilisation et améliorer leur santé et les habituer à vivre dans des habitats qui leur seront dédiés.

Les programmes de rapprochement de la population avec le monde animal portés par les associations seront soutenus et valorisés.

Les programmes de stérilisation des chats et chiens seront soutenus.

Un travail de fond sera mené avec les abattoirs pour arrêter toute souffrance animale, pour faire de Saint-Étienne un territoire exemplaire en la matière.

Un événement annuel sur la sensibilisation et l’adoption sera organisé en partenariat avec les associations qui défendent la cause animale, à la sortie de l’été.

Un programme de médiation animale avec rapprochement des stéphanois·e·s avec les chiens et chats en attente d’adoption sera porté.

La ville refusera tous les cirques avec animaux et, évidement les corridas et autres courses de vachettes.

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑