Il est urgent de préparer la ville à un déconfinement préservant la santé des stéphanois·e·s ! // 22 avril 2020

Le 11 mai prochain, le confinement sera levé. Pendant et après le confinement, l’usage intensif des transports publics constitue une difficulté car le risque de contamination en espace confiné reste important. Beaucoup auront la crainte d’un bus ou d’un tram bondés tant les fréquences sont insuffisantes et des stéphanois·e·s préféreront leur voiture, ce qui est néfaste au climat, à la qualité de l’air et crée des engorgements. Par ailleurs la pollution, notamment les particules fines, sont un vecteur confirmé du virus en renforçant sa persistance dans l’air. Avec les beaux jours, il sera crucial d’anticiper les pics de pollution et de limiter les émissions de carbone pour lesquels notre métropole a d’énorme progrès à faire, et ne s’est guère illustrée.

Fortes de cette analyse, de nombreuses villes ouvrent des pistes cyclables de façon provisoire ou non. Ces aménagements urbains accueillent plus de cyclistes tout en respectant des distances de sécurité agrandies.

Les écologistes stéphanois·e·s proposent à la Métropole un ensemble de mesures simples à mettre en œuvre immédiatement :

– Réduire le nombre de voies sur les grands axes pour réserver une voie aux cyclistes et/ou créer une voie de bus partagée avec les cyclistes ; 

– Ouvrir toutes les voies de bus aux cyclistes ; 

– Élargir des aménagements cyclables existants ;

– Transformer des rues en voie verte ou en zone de rencontre ;

– Passer des rues ou des tronçons de rues en impasse sauf pour cyclistes et piétons ;

– Modifier le cadencement des feux en faveur des piétons et cyclistes ;

– Ajouter des arceaux vélo sur voirie ;

– Tracer des élargissements de trottoirs chaque fois que ceux-ci sont trop étroits pour se croiser avec une distance de sécurité, et lorsque ce n’est pas possible rendre la rue piétonne.

Le balisage temporaire du réseau peut être réalisé par un ruban de couleur au sol.

Le vélo renforce les défenses immunitaires par le sport via son action anti-inflammatoire et l’amélioration des capacités cardio-respiratoires. Sport porté qui préserve les articulations, le vélo est le meilleur sport pour reprendre une activité physique, dont on connaît le bénéfice en matière de prévention des maladies.

Alors que la ministre de la transition écologique vient de commander un rapport sur l’adaptation des villes aux déplacements à vélo lors de la sortie du confinement (Le gouvernement a commandé une étude au Cerema :https://www.cerema.fr/fr/actualites/amenagements-cyclables-temporaires-confinement-quelles) ; alors que cette piste est étudiée ou déjà mise en œuvre dans plusieurs grandes villes comme Paris, Montpellier, Grenoble, Berlin, Bogota, Oakland, Vancouver…, les écologistes proposent aux Maires et au Président de Saint-Étienne-Métropole, de mettre en œuvre l’ensemble de ces possibilités. Profitons de cette période pour tester ses solutions avec ceux qui travaillent actuellement et être prêts le 11 mai.

Bruno Clémentin – Écologistes Indépendants, Jean Duverger – Génération Écologie     Nicolas Patureau – Europe Écologie Les Verts, Magalie Viallon – Cap 21 Loire

          

Un commentaire sur “Il est urgent de préparer la ville à un déconfinement préservant la santé des stéphanois·e·s ! // 22 avril 2020

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :