Thierry Bacher // Le temps de l’écologie

 » Né à Saint-Etienne, en 1961, dans le quartier de Beaubrun, je suis un passionné de ma ville. Ardent défenseur de son image portée par les médias, j’ai réussi à impliquer, avec une certaine réussite, un certain nombre d’acteurs locaux dans des démarches pour une reconnaissance de la ville. J’avais utilisé le bais des cartes météo. L’originalité de cette démarche a été relayée par des reportages (TF Je contribue toujours activement à sa visibilité en réalisant des vidéos pour « Météo à la carte » sur France 3 (vidéos sur la page Facebook et dernièrement sur , France 3, RTL, Europe 1, Le Parisien + les médias locaux ) YouTube https://www.youtube.com/channel/UCFYijseahasPk0RmA-sQu1w/videos )

J’ai toujours eu une sensibilité politique de centre gauche d’abord à l’UDF/radicaux puis au Modem où je n’ai jamais vraiment trouvé ma place. J’ai participé à trois listes municipales, la première en 1995, avec Michel Thiollière. Depuis mon cancer en 2018, sans facteurs aggravants de ma part, la seule cause possible n’était pas non plus génétique mais certainement environnementale. Ma conscience s’est alors aiguisée dans ce domaine par l’apport parallèle d’une étude approfondie de Laudato Si, « pour notre maison commune ». Mes deux filles nous ont montré l’exemple de jeunes adultes agissant pour le bien de la planète, en limitant leurs déplacements, en fabriquant leurs produits d’entretien, en consommant bio, etc. Petit à petit la priorité écologique s’est révélée comme une évidence. Aujourd’hui en rémission, j’ai envie de donner mon énergie à un sujet que je crois fondamental, si ce n’est pour moi, pour nos enfants et petits enfants.

Ce que j’imagine pour Saint-Etienne ? Qu’elle devienne une ville modèle en France, un exemple à suivre en matière d’innovation, de service, de créativité dans tous les domaines. « 

Après des études de sciences de l’éducation et titre 1 de management des institutions scolaires et éducatives, il a été professeur des écoles et chef d’établissement pendant 31 ans, aujourd’hui, chargé de mission à la Direction de l’Enseignement catholique. Il est chargé du premier degré, de l’accompagnement des débutants dans le métier (enseignants suppléants), et d’une cinquantaine d’écoles du territoire (suivi des projets d’établissements, accompagnement des directeurs, etc.)

Thierry Bacher a eu un fort engagement associatif dans la musique (Petits Chanteurs) et dans les médias (Radio chrétienne, membre fondateur, réalisateur, animateur). Il poursuit aujourd’hui un engagement citoyen de lanceur d’alerte sur des sujets qui ont trouvé de bons échos médiatiques nationaux http://chng.it/2Fm54tVN
et récemment http://chng.it/wfgX9nrs, puisque concerné en premier chef par cette maladie.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :