Débat d’Orientation Budgétaire // Mon intervention au conseil municipal de St Etienne // 9 décembre 201

Votre rapport d’orientation budgétaire n’a pas beaucoup d’ambition. Cela manque de souffle. Nous l’avons souvent dit, c’est une absence de vision. Comme disent certains : où était le projet structurant dans ce mandat ?

C’est un rapport d’orientation budgétaire bien faible. Comme d’habitude une longue analyse de la situation nationale et internationale en introduction débouche sur un inventaire de quelques petits projets.

Le Parc « Eco-Science » renommé « explora », la rénovation de l’Ecole Jules Ferry, l’ouverture d’une maison du patrimoine, … Beaucoup des projets que vous espérez inaugurer en 2020 auraient dû l’être depuis le début du mandat car ils étaient déjà prévus.

Bien peu de projets écologiques dans ce rapport, d’ailleurs l’écologie est réduite au cadre de vie.

La ville est passée de 11 400 à 13 000 enfants scolarisés en un mandat vous l’avez dit, soit un besoin de 64 classes nouvelles que vous avez sans doute ouvertes. Beaucoup d’écoles sont surchargées et en mauvais état, l’ambition pour St-Etienne aurait été meilleure si vous aviez planifier plus de travaux dans celles-ci car si la tendance continue nous n’aurons pas assez de classes dans le prochain mandat. De nombreuses villes vivent la même situation que nous. Mais elles ont pris les devant et ouvert beaucoup plus de classes que St Etienne.

C’est bien de soutenir les initiatives des étudiants, c’est mieux de garder l’université. Nous en reparlerons.

Pour le patrimoine, les stéphanoises et les stéphanois n’oublient pas la liquidation du Musée du Vieux St Etienne de l’association Histoire et Patrimoine de St Etienne.

Vous avez créé des conseils spécifiques comme ceux des ainés ou des résidents étrangers, mais aucun compte rendu de ceux-ci n’est diffusé à l’ensemble du conseil municipal.

Toujours pas de rapport climat de nos partenaires financiers. Ce que je veux dire à ce sujet, c’est qu’un grand nombre de villes et de métropoles demandent aux organismes financiers qui leur prêtent de faire un rapport climat pour savoir s’ils investissent trop dans des industries qui dérèglent le climat. Certaines banques et mutuelles ont fait des choix. Il nous faut les rencontrer et mieux contractualisé.

Olivier Longeon, conseiller municipal écologiste du groupe St-Etienne en Mieux

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :