Pour une amélioration des services SNCF à St Etienne // Tribune pour le Magazine Municipal de St Etienne // Novembre 2019

Notre groupe St Etienne en Mieux a rédigé la tribune suivante pour le magazine de novembre. Nous avons délivré celle-ci avec 24h de retard au service communication, comme nous l’avons très souvent fait au cours de ce mandat … Pour la première fois, le service communication refuse cette tribune en arguant qu’elle lui est parvenue en retard … Pas de doute les élections se préparent, … même dans la mesquinerie !

Lors du dernier conseil municipal, le groupe écologiste St Etienne en Mieux a soutenu le vœu de maintien de la présence humaine en gare de Chateaucreux.

Depuis plusieurs années, la SNCF a une politique de réduction systématique de son service aux stéphanois-e-s. Les guichets et la présence humaine ont progressivement disparu des gares de l’Ondaine. La réduction des liaisons entre Saint-Etienne et Lyon est tout aussi préjudiciable à notre agglomération.

Sous prétexte de travaux à Part-Dieu, la suppression d’un train sur deux entre Saint-Etienne et Part-Dieu hors des heures de pointe a été imposé aux stéphanois. De même la suppression des « Petits Givors », ces trains qui faisaient l’omnibus aux heures de pointe entre Givors et Perrache. Cette suppression a conduit à un rallongement de la durée du trajet en train entre Saint-Etienne-Châteaucreux et Perrache d’environ 9 minutes. Maintenant pour faire Saint-Etienne-Châteaucreux/Perrache, on est obligé de mettre plus d’une heure alors qu’autrefois on mettait dans les 45/50 minutes.

Ce que fait actuellement la SNCF, soutenue par la Région, consiste en gros à la suppression d’un tiers des liaisons TER entre Saint-Étienne et Lyon. C’est une régression énorme du service qui est offert aux Stéphanois-e-s.

Dans le même temps, la SNCF a réorganisé un certain nombre de correspondances au droit de la gare Saint-Étienne-Châteaucreux qui ont fait des ruptures de correspondance, notamment en direction de Montbrison.

Cette situation devient grave car c’est une dégradation progressive que met en place la SNCF et qui est accompagnée par la Région. Début décembre ce seront les TER directs entre St-Etienne et Lyon qui permettaient d’aller plus vite entre ces deux villes qui seront supprimés.

Les élus écologistes veulent pour les stéphanois un service de transport régional cohérent confortable et rapide. Ils oeuvrent en ce sens au quotidien.

Olivier Longeon – Stéphanie Moreau
Conseillers municipaux écologistes du groupe St-Etienne en Mieux

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :